Posts tagged ‘serveur dédié’

Playing with the shell history on Unix-ish systems

When using the shell on a server, you could type command revealing secrets on your root password or on your server organisation. For instance: just imagine your return keypress has not been working while becoming root, and your « su » password would be written without security asterisk and save in the history…)…

Moreover, it’s sometimes useful to scan your entire history when playing around with your shell.

So you juste have to learn the some shell history tricks command.

How to list the entire shell history ?

Just type « history  »

How to clear the shell history ?

Just type « history -c »

How to avoid having twice the same command in the shell history ?

Just insert this in » ~/.bash_profile: »
export HISTCONTROL=ignoredups

Hope these few tricks could have been useful for you !

27 février 2009 at 20 h 01 min Laisser un commentaire

Sécuriser MySQL : création d’un utilisateur dédié à une base de donnée

Dans l’ensemble de cet article on supposera l’utilisateur MySQL root existant avec le mot de passe: rootPass

Etape 1 : Créer l’utilisateur

Connectez vous en root sur la table appelée « mysql », et tapez la commandes suivantes.

INSERT INTO user(host,user,password) VALUES (‘localhost’,’nom_user’,PASSWORD(‘pass_user’));

Etape 2 : Créer la base de donnée

En root, il suffit d’entrer les commandes CREATE DATABASE nom_database;.
Pour générer les tables, que vous avez déjà probablement crée lors de la phase de développement, je vous conseille d’exporter la structure depuis le SGBD de dev, puis de l’insérer dans le SGBD de production en utilisant:
mysql -u root -prootPass nom_database <votrefichier.sql

Etape 3 : Attribuer les droits : insertion, suppression, et lecture sur l’ensemble de la base

L’attribution des droits s’effectue avec l’usage de la commane GRANT, comme suit:

GRANT SELECT, INSERT, UPDATE ON nom_database.* TO nom_user@’localhost’ ;

Validez l’attribution de ces droits par:
flush privileges;

Références

http://dev.mysql.com/doc/refman/5.0/fr/adding-users.html

23 février 2009 at 12 h 01 min Laisser un commentaire

Debian : austérité = fiabilité ? pstree et demons à l’installation…

Je viens de passer un serveur dédié sur un systeme debian, après avoir essuyé un probleme de bootloader en tentant d’installer une ubuntu avec une partition etendue… (bug de l’installateur ou probleme de l’hébergeur ?).

Installation sans souci.Premier réflexe: quels sont les processus qui tournent. Je tape pstree, qui me repond un beau « comand not found »…

Pour avoir pstree en ligne de commande sous debian, il faut installer le paquet psmisc:

En root, il faut donc taper apt-get install psmisc, et roule ma poule.

Résultat des courses:

init-+-acpid
|-atd
|-cron
|-6*
|-inetd
|-klogd
|-named—3*[{named}]
|-ntpd—ntpd
|-portmap
|-rpc.statd
|-sensord
|-snmpd
|-sshd—sshd—sshd—bash—su—bash—pstree
|-syslogd
`-udevd

Va falloir faire du ménage…

12 septembre 2008 at 12 h 20 min Laisser un commentaire


Articles récents